Le miroir - J.L Borgès -

Marc Soriano

Back

Traduction Roger Caillois- Illustration Pierre Alechinsky.

Enfant, je craignais que le miroir

me montre un autre visage ou un masque

 

aveugle, impersonnel, qui cacherait

quelque chose d'assurément atroce. J'ai craint aussi

que le temps silencieux du miroir

s'écarte de la voie quotidienne

des heures humaines et abrite

en son vague espace imaginaire

des êtres, des plantes, des couleurs nouvelles.

( Je ne l'ai dit à personne : l'enfant est timide)

Aujourd'hui, je crains que le miroir enferme

le véritable visage de mon âme

orgueilleuse, sur la défensive et abattue,

celui que voit Dieu, peut-être aussi les hommes.

comments powered by Disqus